Des contes qui comptent

Contes ensoleillés pour enfants de 3 à 9 ans.

Définition d’ensoleiller, verbe transitif.

  1. Remplir de la lumière du soleil.
  2. Au figuré. Illuminer, rendre radieux, infuser d’un sentiment de bonheur.

Naviguer dans ce monde est une odyssée parsemée de défis, un voyage qui commence dès le plus jeune âge. Les enfants, ces petites éponges, sont modelés, façonnés, influencés par ce et ceux qui les entourent. Ils doivent apprendre à trouver leur place, à s’accepter et à se faire accepter tels qu’ils sont. Ils peuvent traverser des doutes, des craintes, ils ont des caps à franchir. Qu’il ou elle soit introverti.e, colérique, ou n’arrive pas à gérer ses émotions, qu’il ou elle ait peur de décevoir, d’être rejeté.e ou de ne pas être à la hauteur, qu’il ou elle manque de confiance, ou a du mal à trouver sa place dans sa fratrie… Les défis qu’ils vivent sont nombreux.

Cependant, les enfants sont dotés d’une prodigieuse capacité à s’émerveiller, d’une intuition incroyable et d’un appétit insatiable pour les histoires qui les transportent dans des mondes imaginaires.

Et si vous faisiez un cadeau inestimable à votre enfant, à votre petit-enfant, ou à un enfant dont la présence égaye votre vie ? Celui d’une histoire aussi unique qu’il ou elle se révèle l’être.

Je crée un conte à son image, reflétant sa personnalité, les défis qu’il ou elle traverse : une parabole philosophique, poétique ou féérique pour l’enchanter et lui apporter un message « ensoleillé » rempli de sens. Cette histoire éveillera ou réveillera des étincelles qui peuvent l’éclairer sur son chemin. Je lui donne forme par mes mots, et avec ma voix, je lui insuffle une vibration chaleureuse. Il ou elle pourra écouter encore et encore ce récit unique enregistré sur un fichier audio.

En option, je peux également fournir une image d’illustration de l’histoire.

Offrez-lui un conte qui compte.

« Les contes de fées ne révèlent pas aux enfants que les dragons existent. Ils le savent déjà. Les contes révèlent aux enfants que les dragons peuvent être vaincus. » – G.K. Chesterton